•  Aujourd'hui, j'ai désiré la mort, pas la mort pour en finir. J'ai désiré la mort comme on peut désirer son amant, un désir envahissant qui prit beaucoup de place dans ma journée qui me dynamisa et m’éleva. 
    Alors j’ai plongé et je me suis laissé mourir, mourir à moi-même, mourir à mes désirs et mes obligations. Plus rien en moi n’avait d’exigence…
    Surprise, je me suis sentie libre, Libre et immortelle.
     
    Dans cet abandon, j’ai rencontré la vie. J’étais invincible, la mort n’existe pas. Nous ne pouvons pas échapper à la Vie. Nous sommes la Vie. Quoique nous fassions la Vie donne, la Vie offre, la Vie est. Elle est indépendante de nos souffrances de nos humeurs et de nos états d’âme. Seul nos incertitudes sont appelées à mourir.
    Alors j’ai contemplé la Vie…
    Remplie de cette conscience, la Vie a désigné ma place, animé mes pas et exalté Son Chant.                       
    Claudie écrit le 27 novembre 2008

    votre commentaire

  • GaleriesC'était jeudi, le jour où notre groupe se rassemble pour la prière de « La Mission de l’Un », Swami est arrivé comme venu de nulle part, dans son habit blanc que nous lui connaissons,  sur les notes de Deep Peace de Bill Douglas. Sa présence a rempli notre salle de prière … Mon corps et mon esprit se sont offerts à cette Manifestation ... Grande Grâce de mon Maître …

    Il s’est dirigé vers une personne du groupe et à déposer dans ses bras un petit agneau blanc enveloppé d’une aura bleu lumière et un faisceau lumineux bleu partant ou arrivant de son sabot arrière gauche … d’un blanc que je ne peux décrire … d’un blanc qui me laisse sans voix …

    Puis Swami, les épaules recouvertes d’une étole orange bordée de fil or, s’est avancé vers une autre personne et lui a déposé son étole sur les épaules.

    Ensuite, Il s’est dirigé vers une troisième personne du groupe, cette fois-ci, il portait une étole violette sur le dessus et verte à l’intérieur, avec précision, il dirigea trois faisceaux de lumière violette sur la partie gauche de son visage.

    Swami s’assit sur son trône et tapissa l’intérieur de mon corps et de mon être de sa présence. Un état de grâce et de plénitude me remplit. Sa présence me combla d’amour, mon âme chanta le chant de la terre moment sacré qui unit au ciel prépare et accompagne une naissance. Cet instant divin me laissa le parfum délicat de l’instant présent.  

    Evanescente présence, Swami tu laissas dans notre salle de prière et dans mon être un silence, le silence qui chante les louanges des anges.
     

    Merci Swami de nous honorer de Ta Présence et de Ta Manifestation.

    Claudie 


    votre commentaire
  • La force de la présence sera toujours là lorsque ton regard, ta conscience seront posés sur le point qui est commun à tous ...

    votre commentaire
  • GaleriesDanse la lumière 


    Dans la nuit

    Les doigts fervents

    Caressent les grains de prières

     

    Devant le regard ouvert

    Virgules et rubans de lumières

    Exalte  la Vie

     

    Du souffle de prière

    Devenue  visible

    Danse la lumière

     

    Raie de conscience

    Inspire et expire

    Diffuse la céleste substance


    votre commentaire


  • Salut à toi, Ô Joyau dans le Lotus
    ou
    Dieu dans mon coeur 


    votre commentaire