• Le vent souffle, les herbes sous sa force se courbent et s'affolent. GaleriesStimulée, une envie de garder son axe cède et s'abandonne à l'assaut. 
    Rien n'oblige et pourtant tout invite à se ressaisir, se repenser, se reconduire en gardant l'axe des repères fondamentaux de l'évolution et l'acheminement de la vie.
    Garder le cap sans dire  mot. Le trop pèse quand l'urgence se fait sentir. garder le cap et ressaisir la chance de pouvoir tester sa capacité à rester en vie quand souffle le vent du déracinement sur la planète du rêve et des désillusions.
    Croire en la vie, c'est chanter comme le vent et se camper comme les racines dans la terre fertile sans chercher à retenir ce qui s'envole, sans chercher à retenir ce qui s'étiole mais tout en glanant ce que le vent dans sa joie, dans son souffle cherche à offrir, à distribuer et semer à tout vent.


    votre commentaire
  • La prière dessine ma vie avec les couleurs de mon coeur. Comme la frénésie de la lumière, chaque intension révèle l'espace du possible, la vérité de l'acceptable et le miroir du superflu. A chaque fois que mon coeur vole dans l'espace de Dieu, je demeure. Plus d'intention ni de demande, la vérité crée et anime l'essence de la Vie.

    votre commentaire
  • Galeries




    Je cherche et je cours. Je cherche et je tourne comme la toupie que la main lance pour contempler la danse. Je ne vois ni ne crains le mal dans le corps. Je garde secrètes les blessures qui dessinent la fleur naissante. J'affirme et je proclame que le printemps sera beau et plein de promesses. C'est la Dame qui me l'a dit , c'est la Dame qui me la fait. Son Visage d'amour se dessine dans l'espace de mon miracle.

    votre commentaire
  • GaleriesLa jeune femme marche dans le vent et son pied frêle et fragile glisse sur les feuilles humides et colorées telle une danseuse, le ballet déploie sa grâce. Agiles et timides les pas dessinent sur le sol l'Univers et les Etoiles. Grâce et divinité marquent et estampillent l'amour sur le glaive de la vie. Chaque fois que la jeune femme dévoile ses pas le chant des oiseaux se fait plus pétillant et entrainant. Je l'aime cette jeune femme, sa lumière danse sous mes paupières lorsque la nuit, la vie prendre source dans l'inconscient présent.

    votre commentaire
  • Galeries













    Les allées et venues des âmes, les nœuds des chassés croisés des rencontres offres leurs lots de révélations quand à la mort l’ego se dissout dans l’éther de la lumière. Chaque mort révèle et glorifie son pan de vérité. Chaque mort garanti sa part d’héritage sublime cadeau qui élève l’âme et lui ouvre les portes de la compréhension
    .

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique